Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dimanche 29 mai 2011 6ème Dimanche de Pâques
Jeudi 2 juin 2011 Ascension du Seigneur

 

LETTRE A DIOGENE
Les chrétiens dans le monde


Les chrétiens ne se distinguent des autres hommes ni par le pays, ni par le langage, ni par les coutumes. Car ils n'habitent pas de villes qui leur soient propres ; ils n'emploient pas quelque dialecte extraordinaire, leur genre de vie n'a rien de singulier. Leur doctrine n'a pas été découverte par l'imagination ou par les rêveries d'esprits inquiets ; ils ne se font pas, comme tant d'autres, les champions d'une doctrine d'origine humaine.

Ils habitent les cités grecques et les cités barbares suivant le destin de chacun ; ils se conforment aux usages locaux pour les vêtements, la nourriture et le reste de l'existence, tout en manifestant les lois extraordinaires et vraiment paradoxales de leur manière de vivre. Ils résident chacun dans sa propre patrie, mais comme des étrangers domiciliés. Ils s'acquittent de tous leurs devoirs de citoyens, et supportent toutes les charges comme des étrangers. Toute terre étrangère leur est une patrie, et toute patrie leur est une terre étrangère. Ils se marient comme tout le monde, ils ont des enfants, mais ils n'abandonnent pas leurs nouveau-nés. Ils prennent place à une table commune, mais qui n'est pas une table ordinaire.

Ils sont dans la chair, mais ils ne vivent pas selon la chair. Ils passent leur vie sur la terre, mais ils sont citoyens du ciel. Ils obéissent aux lois établies, et leur manière de vivre est plus parfaite que les lois. Ils aiment tout le monde, et tout le monde les persécute. On ne les connaît pas, mais on les condamne ; on les tue et c'est ainsi qu'ils trouvent la vie. Ils sont pauvres et font beaucoup de riches. Ils manquent de tout et ils ont tout en abondance. On les méprise et, dans ce mépris, ils trouvent leur gloire. On les calomnie, et ils y trouvent leur justification. On les insulte, et ils bénissent. On les outrage, et ils honorent. Alors qu'ils font le bien, on les punit comme des malfaiteurs. Tandis qu'on les châtie, ils se réjouissent comme s'ils naissaient à la vie. Les Juifs leur font la guerre comme à des étrangers, et les Grecs les persécutent ; ceux qui les détestent ne peuvent pas dire la cause de leur hostilité.

En un mot, ce que l'âme est dans le corps, les chrétiens le sont dans le monde. L'âme est répandue dans tous les membres du corps comme les chrétiens dans les cités du monde. L'âme habite dans le corps, et pourtant elle n'appartient pas au corps, comme les chrétiens habitent dans le monde, mais n'appartiennent pas au monde. L'âme invisible est retenue prisonnière dans le corps visible ; ainsi les chrétiens : on les voit vivre dans le monde, mais le culte qu'ils rendent à Dieu demeure invisible. La chair déteste l'âme et lui fait la guerre, sans que celle-ci lui ait fait de tort, mais parce qu'elle l'empêche de jouir des plaisirs ; de même le monde déteste les chrétiens, sans que ceux-ci lui aient fait de tort, mais parce qu'ils s'opposent à ses plaisirs.

L'âme aime cette chair qui la déteste, ainsi que ses membres, comme les chrétiens aiment ceux qui les détestent. L'âme est enfermée dans le corps, mais c'est elle qui maintient le corps ; et les chrétiens sont comme détenus dans la prison du monde, mais c'est eux qui maintiennent le monde. L'âme immortelle campe dans une tente mortelle : ainsi les chrétiens campent-ils dans le monde corruptible, en attendant l'incorruptibilité du ciel. L'âme devient meilleure en se mortifiant par la faim et la soif ; et les chrétiens, persécutés, se multiplient de jour en jour. Le poste que Dieu leur a fixé est si beau qu'il ne leur est pas permis de le déserter.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puisque vous avez entendu, frères très chers, le péril qui nous menace, nous les pasteurs, évaluez, grâce aux paroles du Seigneur, le péril qui est le vôtre. Voyez si vous êtes ses brebis, voyez si vous le connaissez, voyez si vous percevez la lumière de la vérité. Je parle de percevoir, non par la foi, mais par l'amour. Je parle de percevoir, non par la croyance, mais par l'action. Car saint Jean, qui parle dans notre évangile, atteste cela lorsqu'il dit ailleurs : Celui qui prétend connaître Dieu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur.

 

            C'est pourquoi, dans notre passage, le Seigneur ajoute aussitôt : Comme le Père me connaît, moi je connais le Père, et je donne ma vie pour mes brebis. C'est comme s'il disait clairement : Ce qui prouve que je connais le Père et que je suis connu de lui, c'est que je donne ma vie pour mes brebis : c'est-à-dire : je montre combien j'aime le Père par l'amour qui me fait mourir pour mes brebis. ~

 

            Au sujet des brebis, il dit encore : Mes brebis entendent ma voix, et moi je les connais, elles me suivent, et je leur donne la vie éternelle. Et un peu plus haut il avait dit à leur sujet : Si quelqu'un entre en passant par moi, il sera sauvé il pourra entrer et sortir, et il trouvera un pâturage. Il entrera pour avoir la foi ; il sortira en passant de la foi à la vision, de la croyance à la contemplation, et il trouvera un pâturage en arrivant au festin éternel.

 

            Les brebis du bon Pasteur trouvent donc un pâturage parce que tout homme qui le suit avec un cœur simple est nourri dans la pâture des prairies intérieures. Et quel est le pâturage de ces brebis-là, sinon les joies éternelles d'un paradis toujours vert ? Car le pâturage des élus, c'est le visage de Dieu, toujours présent : puisqu'on le regarde sans interruption, l'âme se rassasie sans fin de l'aliment de vie. ~

 

            Recherchons donc, frères très chers, ce pâturage où nous trouverons notre joie au cœur de la fête célébrée par tant de nos concitoyens. Que leur allégresse nous y invite. ~ Réchauffons nos cœurs, mes frères, que notre foi se ranime envers ce qu'elle croit, que nos désirs s'enflamment pour les biens célestes : c'est déjà partir à leur rencontre que de les aimer.

 

            Aucun obstacle ne doit nous enlever la joie de la solennité intérieure, car si l'on désire se rendre à un endroit qu'on s'est fixé, aucune difficulté ne peut changer ce désir. Aucune prospérité flatteuse ne doit nous en détourner ; il est fou, le voyageur qui, apercevant sur sa route de gracieuses prairies, oublie le but de son voyage.

 

 

QUELQUES INFORMATIONS



 Fête l’anniversaire du Baptême  « Naissance à une vie nouvelle »
              
Jeudi 2 juin (fête de l’ascension) , à 11 h, à l’église de Meyrargues,  pour les enfants nés en 2006-2007-2008 des paroisses de l’Unité Pastorale Aix Val de Durance et tous ceux qui les aident à grandir…..
Parents, parrains, marraines, grands-parents, amis et paroissiens.
Pour tous renseignements : téléphonez au 04 42 61 80 43 (Père Denis Clavel) ou 04 42 57 80 40 (secrétariat)


    ☞  Préparation au baptême des tout-petits : Prochaines Réunions des parents
- Samedi 4 juin ,  à 17 h 30, à la salle paroissiale de Peyrolles               
- Samedi 16 juillet, à 17 h 30, à la maison paroissiale du Puy Sainte Réparade (5, av Bourgade)


 

 

Cette semaine dans nos paroisses 

 

Messes

Vendredi 27 mai, à 17 h 30, à Saint Paul lez Durance,
 
Samedi 28 mai, 18 h 30, à Jouques, pour Robert ADAOUST (d),
 René LOÏ (d)

Dimanche 29 mai : 6ème Dimanche de Pâques
11 h, au Puy Sainte Réparade, Messe pour L’unité Pastorale, (Suivie d’un pique-nique partagé pour ceux qui le souhaitent)

Mardi 31 mai, à 8 h 30, à Peyrolles (Saint Sépulcre)

Mercredi 1er juin, à 15 h, aux Oliviers au Puy Sainte Réparade

Jeudi 2 juin : Ascension du Seigneur
9 h 30, à Meyrargues
11 h, Jouques, 1ère Communion

Vendredi 3 juin, à 17 h 30, à Saint Paul lez Durance,
 
 
Samedi 4 juin, 18 h 30, à Jouques, pour Claire CUVELIER (d)

Dimanche 5 juin : 7ème Dimanche de Pâques
  9 h 30, à Peyrolles, pour Catherine MOREAU (d), Robert MORELLO (d)
 11 h, au Puy Sainte Réparade, 1ère Communion


 Temps de Prière


Lundi 30 mai,
 à 18 h à Peyrolles
 à 19 h, à Jouques

Mercredi 1er juin
 à 18 h, à Jouques
 
Vendredi 3 juin,
 à Jouques
19 h 30, Prière pour les Vocations 20 h 00, Lectio Divina

Baptême

 

Samedi 28 mai, 11 h, au Puy,
 Julie et Thomas ROATTA

Dimanche 29 mai, 11 h 30,
 à Peyrolles,
 Lila BOULANGER,
 Marco et Gino TUMBARELLO

Samedi 4 juin, 11 h, à Peyrolles,
 Nathan ROUX, Teyssa PEREZ MERLOS
 
Dimanche 5 juin, à 11 h, à Peyrolles
 Thibaut HERLENS
Tag(s) : #Eau Vive