Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eau Vive n°585

N’ayez pas peur, c’est moi
Les évènements de ce monde dans lequel nous vivons, de notre monde, vont peut-être nous permettre d’écouter avec une oreille plus attentive les textes de la Parole de Dieu de ces deux dimanches, avec plus d’attention; textes qui nous parlent du monde à venir, le monde de Dieu.
Et c’est bien ainsi, car la Parole de Dieu ne concerne pas seulement un «ailleurs» qui nous échapperait mais bel et bien le plus concret de notre existence. Elle vient se situer en plein cœur de notre vie, en plein cœur de toute l’œuvre créée, pour leur donner toute leur densité, toute leur juste signification. La Parole de Dieu s’inscrit dans l’aujourd’hui de ce que nous sommes pour y faire briller ce que nous serons dans la plénitude du Royaume de Dieu. Elle vient façonner notre «aujourd’hui» de notre «devenir»: la parfaite ressemblance avec le Père de tout amour.

Puisque je suis en formation en ce moment où j’écris ces lignes, permettez-moi de citer saint Ignace de Loyola dans ses Exercices Spirituels et qu’il nomme «Principe et Fondement»:«L’homme est créé pour louer, respecter et servir Dieu notre Seigneur et par là sauver son âme; et les autres choses sur la face de la terre sont créées pour l’homme, pour l’aider à poursuivre la fin pour laquelle il est créé. Il s’ensuit que l’homme doit en user dans la mesure où elles lui sont une aide pour sa fin et s’en dégager dans la mesure où elles lui sont un obstacle» (numéros 1 et 2 des Exercices)
Notre destinée ultime est précisée, et c’est elle qui oriente notre quotidien.
Les textes liturgiques de ces dimanches ne nous disent rien d’autre: Ils nous parlent de l’avènement dans la gloire du Christ Roi de l’univers et ils nous demandent de l’accueillir dès maintenant dans les actes les plus quotidiens de notre existence.
Jésus le dit: «Je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité» et «Quiconque appartient à la vérité écoute ma voix».
Alors puisque Jésus nous l’a dit, n’ayons pas peur, il a vaincu le monde, il a vaincu le mal, il a vaincu le péché, il a vaincu la mort.....
Vivons en ressuscités, en fils de la lumière qui tendent vers l’avènement de leur Seigneur et qui le préparent dès aujourd’hui.
Cet aujourd’hui que saint Paul dans la première lettre aux Thessaloniciens nous invite à enraciner dans l’amour de tous:
«Frères, que le Seigneur vous donne, entre vous et à l’égard de tous les hommes, un amour de plus en plus intense et débordant.... Et qu’ainsi il affermisse vos cœurs, les rendant irréprochable en sainteté devant le Père, lors de la venue de notre Seigneur Jésus avec tous les saints».
Père Bruno