Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

couleurdumois

Février

 

.

 

egperolneige1.jpg

Deux grandes fêtes liturgiques encadrent ce mois de février :

  • Le jeudi 2 : la fête de la Présentation du Seigneur au Temple. 
  • Le mercredi 22 : mercredi des Cendres et entrée dans le temps du Carême.
Elles tournent ainsi nos yeux vers Jésus qui est la lumière des nations et qui vient à la rencontre du peuple des croyants personnifié en Siméon et Anne. Jésus qui nous révèle le Père et qui nous appelle à la conversion

 

Le vieillard Siméon rencontre l’enfant Jésus et il entre dès l’instant dans la sérénité :
« Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller dans la paix… Car mes yeux ont vu ton salut… Lumière pour éclairer les nations païennes et gloire d’Israël ton peuple. » (Luc 2)

C’est la prière que nous disons dans l’office des complies, le soir avant de nous endormir. Prière d’action de grâce pour la journée écoulée, pour toutes les rencontres faites et pour l’action de l’Esprit dans le cœur des hommes. Prière d’abandon entre les mains de Dieu dont nous recevons tout et à qui nous remettons tous parce que nous savons qu’en Lui tout est bien. Prière de confiance de celui qui sait de qui il vient et vers qui il va.


Nous pourrions profiter de ce mois de février pour faire nôtre cette prière, nous remettant dans les mains du Christ pour lui confier le fruit de notre journée et entrer dans la paix véritable du cœur de celui qui se sait aimé d’un amour tel qu’il nous ouvre à l’éternité de grâce en lui. Il est bon au seuil de la nuit de se reposer en Celui qui est notre créateur et de nous remettre entre ses mains avec une infinie confiance.
 

 

Avec le mercredi des Cendres, nous entendons Paul raviver en nous le désir de la conversion :
« Nous vous invitons encore à ne pas laisser sans effet la grâce reçue de Dieu. Car il est dit dans l’Ecriture : Au moment favorable, je t’ai exaucé, au jour du salut, je suis venu à ton secours. Or, c’est maintenant le moment favorable, c’est maintenant le jour du salut. » (2ème lettre aux Corinthiens)
 

 

Quelle merveilleuse annonce : nous vivons l’aujourd’hui du salut de Dieu. Ici et maintenant Dieu nous offre le chemin de sa grâce dans la reconnaissance de notre faiblesse et de la puissance de son amour.

 
C’est le temps du discernement, de l’examen de conscience qui nous rend disponibles à l’action de Dieu en nous et sur le monde. Ce n’est pas la mort du pécheur que Dieu veut, mais son salut, et il nous l’offre entièrement en son Fils mort sur la croix. Il s’agit pour nous de passer des ténèbres à son admirable lumière, de quitter l’homme ancien pour revêtir l’homme nouveau, d’entrer dans la joie de notre maître, de revenir à lui de tout notre cœur.

Tel peut être le programme de notre mois de février. Et nous le ferons tout particulièrement avec les catéchumènes adultes de notre diocèse, qui seront baptisés dans la nuit de Pâque. Nous le vivrons en union toute spéciale avec Marie-France et avec Yann, de Jouques.


Deux journées seront importantes pour ces catéchumènes : le samedi 4 février, rencontre de l’évêque avec eux ; et le dimanche 26 février à 16 heures à la cathédrale Saint Sauveur, pour leur appel décisif vers le baptême.  Nous sommes d’ailleurs tous invités à cette célébration.


C’est un beau mois en perspective ; il commence dans la blancheur de la neige, qu’il se termine dans la purification de nos cœurs.
« Voici, dans la faute j’ai été enfanté et, dans le péché, conçu des ardeurs de ma mère.
Voici, tu aimes la vérité dans les ténèbres, dans ma nuit, tu me fais connaître la sagesse.
Ote mon péché avec l’hysope et je serai pur ; lave-moi et je serai blanc plus que la neige. »
Psaume 50, versets 7-9

 

 

Intentions de prière du pape pour le mois de février:

- Générale : Pour que tous les peuples aient plein accès à l’eau et aux ressources nécessaires à leur subsistance quotidienne.
- Missionnaire : Pour que le Seigneur soutienne l’effort des personnels de santé des régions les plus pauvres dans l’assistance des personnes malades et âgées.