Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

logo-upavd

L’Eau ViVe  N° 539

 


 

Paroisses Catholiques de Saint Paul-Lez-Durance, Jouques,  Peyrolles-en-Provence,
Meyrargues, Le Puy-Sainte-Réparade, Saint-Canadet et  Saint-Estève-Janson


     Dimanche 6 octobre  2013                                            Dimanche 13 octobre 2013

 Dimanche 27ème  du Temps Ordinaire                       Dimanche 28ème du Temps Ordinaire

                                                                                          Début de la semaine Missionnaire Mondiale

 

 

 

 

 


 

UN HȎPITAL DE CAMPAGNE

 

          Dans une récente interview qu’il a donnée aux revues culturelles jésuites1, le pape François se livre librement en réponse aux questions qui lui sont posées par le journaliste, lui-même jésuite.

 

            Un ton très personnel qui fait qu’à la première interrogation : « qui est Jorge Mario Bergoglio ? », le pape n’hésite pas à répondre simplement, mais profondément : « je suis un pécheur ». Certes, la réponse en soi n’est pas originale, et nous le sommes tous, mais il est tout de même surprenant qu’un pape commence par se présenter ainsi !

 

            Tout le reste de cette « conversation », plutôt d’ailleurs qu’interview, aborde avec la même simplicité et profondeur des questions concernant entre autres les jésuites, la mission du pape ou le rôle de l’Eglise aujourd’hui, avec notamment l’enjeu des questions morales et le respect dû aux personnes blessées de toute sorte, dont les média se sont plus largement et facilement fait l’écho.

            Ces dernières remarques se trouvent d’ailleurs au cœur d’une réflexion du pape François sur le rôle de l’Eglise dans notre monde d’aujourd’hui. Et il en parle comme d’un « hôpital de campagne » ! « Je vois avec clarté que la chose dont a le plus besoin l’Église aujourd’hui c’est la capacité de soigner les blessures et de réchauffer le cœur des fidèles, la proximité, la convivialité. Je vois l’Église comme un hôpital de campagne après une bataille. Il est inutile de demander à un blessé grave s’il a du cholestérol ou si son taux de sucre est trop haut ! Nous devons soigner les blessures. Ensuite nous pourrons aborder le reste. Soigner les blessures, soigner les blessures… Il faut commencer par le bas ».

 

            Et de poursuivre, que dans une telle situation d’urgence, il faut savoir aller à l’essentiel. C’est dans ce contexte là qu’il précise un peu plus loin que « l’annonce de type missionnaire se concentre sur l’essentiel, sur le nécessaire, qui est aussi ce qui passionne et attire le plus, ce qui rend le cœur tout brûlant »... « L’annonce évangélique doit être plus simple, profonde, irradiante. C’est à partir de cette annonce que viennent ensuite les conséquences morales ». Ainsi donc, ces questions morales et leurs conséquences sont bien secondes, même si elles ne sont pas secondaires.

 

            Cette insistance missionnaire de notre pape, je l’ai aussi entendu dans ces temps où je rencontre les différents groupes de laïcs engagés. « Au lieu d’être seulement une Église qui accueille et qui reçoit en tenant les portes ouvertes, efforçons-nous d’être une Église qui trouve de nouvelles routes, qui est capable de sortir d’elle-même et d’aller vers celui qui ne la fréquente pas, qui s’en est allé ou qui est indifférent. Parfois celui qui s’en est allé l’a fait pour des raisons qui, bien comprises et évaluées, peuvent le conduire à revenir. Mais il y faut de l’audace, du courage ». Et c’est bien cette audace et ce courage que j’ai rencontrés chez les catéchistes pour rejoindre de nouveaux jeunes et trouver de nouveaux moyens pour leur faire découvrir l’amitié avec Jésus-Christ, dans les équipes au service des résidents de maisons de retraite pour proposer largement le rendez-vous de la messe ou encore dans l’accompagnement des familles en deuil avant, pendant et après le décès d’un proche. Ils étaient présents aussi, bien entendu, chez les équipes liturgiques qui s’entraident avec bonheur sur les lieux habituels de célébration du dimanche: que nos célébrations soient toujours plus belles, priantes et appelantes.

 

            C’est finalement de cet élan missionnaire dont nous témoignerons le 13 octobre prochain lors de la fête de nos paroisses, en souhaitant que l’Evangile soit proposé à tous !

 

            D’ici là, et dans l’attente de vous rencontrer à cette belle occasion, je vous redis ma communion de prière pour tous et chacun.

                                                                                             

                                                                                                             P. Michel Isoard, curé administrateur

 

1vous pouvez retrouver le texte de cette interview sur notre site www.upavd.fr

_____________________________________________________________________________________________

 

INFORMATIONS

 

 

 

  

Préparation au Baptême des tout-petits :  Samedi 5 octobre, à 17 h 30,  à la salle paroissiale de Peyrolles

 

  

Bible : Groupe de Lecture de la Bible, Jeudi 10 octobre, à 20 h 15, à la salle paroissiale de Peyrolles

 

 

 

Fête de nos paroisses : Dimanche 13 octobre 2013, à Meyrargues

10 h 30, Messe à l’église de Meyrargues, suivie d’un repas partagé à la salle des fêtes de Meyrargues  (voir affiche)

 

 

 

Réunion de l’Équipe d’Animation, samedi 19 octobre, de 9 h à 11 h, à la salle paroissiale de Peyrolles

 

 

 

 

Dans nos paroisses du Vendredi 4 octobre au Dimanche 20 octobre 2013

 

 

 

image005-copie-2

Messes

 

image005

 Baptême

 

·   Vendredi 4 octobre, 17 h 30, à Saint Paul lez Durance,

                                               pour Claude CHAPUS (d)

 

·  Dimanche 6 octobre : 27ème Dimanche du Temps Ordinaire 

 

            -  10 h 30, à Jouques,

                                         pour Josiane FAVRE (d), Jan STEFANOWSKI (d)

                                                                      

   -  11 h,  à la Chapelle Sainte Réparade au Puy Ste R.

 

·    Mardi 8  octobre, 8 h 00, à Peyrolles

 

·     Mercredi 9 octobre, 15 h, aux Luberons au Puy Ste R.

 

·    Jeudi 10 octobre, 18 h 30, à Meyrargues

                          

▪  Dimanche 13 octobre :  28ème Dimanche du Temps Ordinaire

            Début de la Semaine Missionnaire Mondiale

 

            -   10 h 30,  Messe à l’église de Meyrargues,

              pour Claude BIHOUET (d)                                          

             suivie d’un repas partagé à la salle des fêtes de Meyrargues

 

·     Mardi 15  octobre, 8 h 00, à Peyrolles

 

·     Mercredi 16 octobre, 15 h, La Cascade à Peyrolles

 

·    Jeudi 17 octobre,18 h30, à Meyrargues,pour GOCCI MARIA (d)

 

·   Vendredi 18 octobre,  17 h 30, à Saint Paul lez Durance

          

·   Samedi 19 octobre, 18 h 30, le Puy Sainte R.                           pour Henri BARTHELEMY (d), Gérard TORNIOR (d)

 

·  Dimanche 20 octobre : 29ème Dimanche du Temps Ordinaire  

 

            -  10 h 30, à Jouques, pour les 58 parachutistes morts au Liban

                                                     (30ème anniversaire)  dont Jacques KORDEC 

 

 

 

 

 

Samedi 12 octobre,

 

 à 11 h, à Peyrolles

 

Mathis NADA

 

 

 

 

image008

 Mariage

 

 

 

 

Samedi  12 octobre,

 

 à 17 h, à  Meyrargues

 

 Christophe GATTAUD et Mélanie CHAUVIER

 

 

 

image009

 

Temps de Prière

 

 

Lundis 7 et 14 octobre,

18 h 30, Jouques

 

Jeudis 10 et 17 octobre,

17 h 30, Meyrargues