Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Seigneur, tu m’as séduit, et j’ai été séduit » (Jr 20, 7)

 

Ce sont les premiers mots de la liturgie de la Parole de ce dimanche qui lui-même inaugure une nouvelle année scolaire et pastorale.

Ce pourrait être une belle orientation pour cette année qui s’ouvre. En effet, c’est d’une certaine manière le but de toute vie chrétienne et la mission essentielle d’un curé. Se laisser séduire, ou à nouveau séduire, par Jésus le Christ. Par Jésus, cet homme « doux et humble de cœur », proche de tous et particulièrement des plus petits, des plus exclus, toujours vrai et juste dans ses paroles, et conforme à ses paroles dans tous ses actes. Par le Christ, le Envoyé de Dieu qui vient nous révéler le visage de tendresse et d’amour de son Père, qui devient si nous le voulons Notre Père. Que nous ne le connaissions pas encore, à peine ou même depuis longtemps, nous avons sans cesse besoin de refaire ce chemin de la rencontre aimante avec notre ami et Seigneur.

À travers notre projet d’unité pastorale pour un renouveau de l’Évangélisation de notre secteur, et qui s’inspire de la belle exhortation du pape François La joie de l’Évangile, c’est aussi au service de cette découverte, ou redécouverte du Christ, que nous nous mettons tous. Elle a déjà lieu au travers d’une petite bougie éclairée dans le silence d’une église, dans la demande d’un baptême ou d’un mariage, lors d’une célébration de funérailles chrétiennes. Elle peut se réaliser aussi grâce à l’éveil de la foi d’un enfant, ou sur le chemin de la catéchèse et de l’aumônerie. Elle peut se glisser encore au travers d’un accueil à l’entrée de l’église avant la messe, d’une visite à une personne âgée ou malade, d’une attention dans la détresse, la pauvreté, le chômage ou toute autre difficulté.

C’est dans ce sens qu’avec l’EAP nous réfléchissons à des propositions concrètes, pour cette année, afin de mieux accueillir lors de nos célébrations, davantage accompagner les demandes de baptêmes ou de mariages, proposer à chacun de participer à un petit groupe de partage fraternel, proposer des animations liturgiques spécifiques pour les jeunes, mettre en place les formations nécessaires à tous, selon là où il en est de sa foi et de ses attentes. On ne peut pas simplement « laisser les choses comme elles sont », il nous faut savoir compléter ce qui existe déjà, faire preuve de créativité et d’imagination, pour le service de l’Évangile.

Tous, ainsi, nous reviendrons au Christ, comme à la source de notre foi, et finalement, de toute notre vie nous retrouverons la force de cette séduction, de cet Amour fort qui nous transforme, nous donne envie d’en témoigner et qui nous fait agir.

Je vous souhaite donc une belle année pastorale, qui vous fasse pleinement vivre de cet Amour pour vous, pour vos proches et pour tous ceux et celles que le Seigneur placera sur votre chemin. Ensemble, avançons comme disciples-missionnaires, disciples de Jésus Christ envoyés dans notre monde !

 

Père Michel

 

 

Du nouveau à la rentrée : A partir de septembre, Mgr Dufour m’a demandé de prendre la responsabilité du service diocésain du diaconat permanent, en collaboration avec Anne-Sophie et Philippe VINCENT pour la formation et Jean-Marie CHELLAI pour le suivi des diacres ordonnés. C’est avec joie que j’ai accepté cette mission diocésaine, tout en veillant à assumer pleinement ma charge de curé parmi vous.

Par ailleurs, nous aurons la joie d’accueillir un nouveau séminariste, Gildas DOSSOU, du diocèse de Natitingou au Bénin et qui est  en 2ème cycle. Il se présentera lui-même dans un prochain numéro de l’Eau vive.