Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers amis !!
   Voilà bientôt quelques semaines que je suis rentré dans mon pays le Cameroun, je vous l’avoue depuis mon arrivée chez moi, mon cœur est encore sous l’émotion de l’accueil que vous m’avez réservé, des petites attentions  que vous avez accordés à ma personne. Depuis aussi, je n’arrive pas à trouver un mot plus fort que MERCI pour vous traduire toute ma gratitude pendant ce fabuleux « temps de carême 2013 »
   De Paris à PSA ou Safia et son équipe de « dame souriante » nous ont choyé, jusqu'à Marseille où Gaëlle et son équipe ont bien goupillé mon programme, jusqu'au bénévoles rencontrés dans toutes les petites villes du PACA et aussi cet accueil à Avignon, je voudrais dire merci aussi à cette « petites mains » du CCFD qui portent avec beaucoup de sérieux et de cœur l’esprit et les valeurs du CCFD que j’ai vécu et partagé avec eux pendant qu’il m’ont ouvert les portes de leurs maisons avec un traitement royale accordé à ma personne. Merci Antoinette, merci Richard, merci Roland, merci Christine, merci Françoise, merci Gérard, merci Martine…merci, merci !!!
  De m’avoir fait rencontré plusieurs publics, découvrir plusieurs villes (ah la Corse !), découvrir que l’horreur a parfois un visage, écouter plusieurs histoires m’a d’une part transformé en aiguisant mon militantisme, mon engagement. Même si une aventure comme celle là ne va jamais de soit, même si le climat faisait quelquefois des siennes, même si quelquefois les contraintes familiales ont écorchés nos humeurs…retenons pour une fois le meilleur.
  Le meilleur pour moi c’est les gens qui ont contribué à m’aider à questionner mes valeurs, le meilleur c’est aussi ces gens à qui je l’espère j’aurais aidés à voir le monde autrement ; au-delà des clichés, plus loin que leurs nombrils. Le meilleur c’est aussi les défis.
 Tous ces publics (école primaire, collège et lycée, universités,  etc.) m’ont fait comprendre pourquoi il sera toujours nécessaire d’agir « dans les gens » car c’est finalement dans les esprits que se façonnent  les extrémismes, les stéréotypes. Ils ont beau être depuis longtemps sensibilisés, mais ils ne sot pas encore assez sensibles ! Voir des jeunes plus impliqués et mieux trempés aux valeurs CCFD est apparu pour moi comme un défi, nos luttes d’aujourd’hui portent beaucoup sur des « lendemains meilleurs » alors ne faisons pas «  demain » sans ceux à qui demain appartient.
 Chers amis, j’ai trouvé au milieu de vous des compagnons de luttes, des amis, des parents, des gens que l’humanité doit s’enorgueillir d’avoir parce que le monde ne produit pas toujours des « cons ». Je sais désormais que lien avec vous est là, car il parait que les hommes finissent parfois par se rencontrer. En tout cas au Cameroun n’hésitez pas à appeler « l’ami » que j’espère être pour vous désormais…moi je sais déjà que dans d’autre circonstance je préférerais mille fois vos canapé que des hôtels douillets.
 Voilà l’esprit qui m’animera depuis notre rencontre, pensez qu’un autre monde est chaque jour possible avec des « soldats » comme vous.mon admiration devant votre dévouement restera aussi un moment. J’en suis même arrivé a oublier les humiliations liées à mon obtention de visa.

 Recevez une fois de plus mes remerciements les plus chaleureux pour tout ce que vous m’avez témoigné durant cette campagne de carême. Portez-vous bien et que Dieu nous accorde au moins une santé de fer. 
> > et chez nous on se dit jamais au revoir, mais plutôt "on est ensemble !!!!"
> >

 
        
Yene Ernest
> >   Fondation Conseil Jeune
> > B.P: 6726 Yaoundé - Cameroun