Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Eau Vive 713

«  Comment rendrai-je au Seigneur tout le bien qu’il m’a fait ? J’élèverai la coupe du salut, j’invoquerai le nom du Seigneur.» Ps 116, 12-13.

C’est un insigne honneur pour moi de passer par l’Eau Vive de ce mois, pour exprimer ma profonde gratitude au Dieu trois fois Saint et à vous chers fidèles chrétiens de l’unité pastorale Aix  val de Durance. 

En effet, dès le 1er jour,  j’ai senti la chaleur paternelle du Père Kurian pasteur de cette unité pastorale qui s’est totalement consacré à me réserver un accueil formidable pour que je ne me sente pas dépaysé. Je ne saurai dire ici tout ce qu’il a fait pour me rendre heureux. Merci infiniment cher père et que Dieu vous comble au-delà de vos attentes. 

Merci à vous chrétiens et chrétiennes de l’unité pastorale Aix  val de Durance. Vous avez donnez le meilleur de vous-même pour m’accueillir dans cette unité pastorale tel que je suis. Que Dieu vous bénisse abondamment.

Le père Jean-Claude AYIVI-BIDI est ordonné prêtre le 24 Septembre 2016 à Atakpamé (TOGO). Après ses études de mathématique à l’école Normale supérieure d’Atakpamé, il devint Vicaire et professeur de Mathématique, physique-Technologie au collège. Le 30 août 2022 par la grâce de Dieu, il atterrit dans l’unité pastorale Aix  val de Durance en France pour servir Dieu à travers vous. Que Dieu soit béni.

Chers frères et sœurs, l'année liturgique propose aux chrétiens de revivre une histoire sainte. Elle reprend les principaux événements de la vie du Christ. En ce sens, le mois d’octobre est consacré au Saint Rosaire. Réciter le rosaire nous permet d’obtenir des grâces et des consolations grâce à l’intercession de la Vierge Marie. Par ailleurs, la lettre du pape Jean-Paul II sur le Rosaire de la Vierge Marie offre à tous les fidèles une magnifique occasion de redécouvrir cette prière comme l'un des grands trésors de la tradition. Passer ce mois d’octobre sans une intimité avec la Vierge Marie c’est se priver d’innombrables grâces.

Pour la petite histoire, le Rosaire avait été institué par saint Dominique au commencement du XIIIe siècle. Par le zèle des Papes, et aussi par les fruits abondants qu’il produisait dans l’Eglise, il devenait de plus en plus populaire. Par son Rosaire quotidien, Montfort convertissait les plus grands pécheurs et les faisait persévérer dans la grâce et la ferveur de leur conversion ; il pouvait dire : « Personne ne m’a résisté une fois que j’ai pu lui mettre la main au collet avec mon Rosaire » !

Le Pape Léon XIII surnommé « Pape du Rosaire »  donna à la dévotion au saint Rosaire un nouvel éclat. En 1883, précisément le 1er septembre, dans sa lettre encyclique Supremi apostolatus officio sur le Saint Rosaire, il demande à toute la chrétienté de consacrer cette année le mois d’octobre à la Sainte Reine du Rosaire. En 1887, octobre devient le mois du Rosaire.

Bien chers frères et sœurs, ensemble nous sommes plus forts, marchons dans cette unité pastorale avec la Vierge Marie dans ce mois du Rosaire en priant les uns pour les autres pour que le mal s’éloigne de nous. Que Dieu bénisse cette unité pastorale. Amen !

 

Père Jean-Claude AYIVI-BIDI

(Vicaire)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :