Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Samedi 28 novembre : En avant pour l'Avent...

En avant pour l'Avent...

 

Nous voici au seuil de la nouvelle année liturgique. Le temps de l'Avent qui nous prépare aux fêtes de Noël nous rappelle que nous sommes invités à « aller avec courage sur les chemins de la justice à la rencontre du Seigneur ».

Nous préparer ?

Oui, et non seulement aux célébrations du temps de Noël qui nous rappellent les mystères de l'Incarnation du Fils de Dieu ; mais aussi à la rencontre définitive avec le Christ à la fin des temps.

Oui, nous attendons « de voir se révéler notre Seigneur Jésus Christ ».

Le temps de l'Avent, est un temps de réveil !

Réveil de notre vie spirituelle et fraternelle.

Jésus nous le dit : « Prenez garde, restez éveillés : car vous ne savez pas quand ce sera le moment (...) Il ne faudrait pas qu'il vous trouve endormis. Ce que je vous dis là, je le dis à tous : Veillez ! ».

Veiller ?

Pour comprendre ce que cela veut dire concrètement, nous pouvons prendre l'exemple d'une maman qui veille auprès d'un enfant gravement malade.

Il ne s'agit pas d'une attente passive... Elle est toute tendue dans l'observation des signes d'une amélioration, elle espère un rétablissement, elle prie !

Durant ce temps de l'Avent, soyons comme cette maman.

Tournés vers l'avenir, heureux d'attendre dans la joie le retour du Christ dans la gloire.

Heureux de vivre cette attente en Église, en communion fraternelle.

Heureux de nous retrouver pour l'Eucharistie après des longues semaines de privation.

Laissons-nous éclairer par le texte de la bénédiction solennelle des ces dimanches.

Nous croyons que « le Fils de Dieu est venu dans ce monde », il a pris chair de notre chair, il s'est fait homme.

Nous attendons « le jour où il viendra de nouveau », au dernier jour, à la fin des temps pour juger les vivants et les morts.

Alors, prions de toutes nos forces :

            Seigneur, guide nous en toutes nos démarches ;

            multiplie sur nous tes bénédictions,

            Rends ferme notre foi, joyeuse notre espérance,

            et constante notre charité.

            Et à la fin de notre vie, ouvre-nous le bonheur sans fin.

En ce dimanche où nous pouvons à nouveau nous rassembler dans le respect des règles sanitaires, rendons grâce à Dieu et demandons-lui par l'intercession de la Très Sainte Vierge Marie, des anges et de tous les saints de nous délivrer de cette pandémie.

 

Père Philippe

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :