Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Samedi 14 novembre : Le Fils de l'homme quand il viendra,  trouvera-t-il la foi sur la terre . »

« Le Fils de l'homme quand il viendra,

trouvera-t-il la foi sur la terre . »

 

Cette question de Jésus doit nous interpeller dans notre quotidien ?

Où en sommes-nous dans notre vie de foi ?

Certes, nous nous reconnaissons comme chrétiens catholiques. Nous allons sans doute à la messe dominicale. Nous prions peut-être chaque jour, etc.

Mais, quelle est profondeur a ma vie de ma foi ?

Ma pratique n'est-elle pas superficielle ? Les signes sont là mais... ma vie est-elle le reflet de ma foi ?

Dans l'extrait de sa troisième lettre que nous lisons aujourd'hui, saint Jean insiste : « Nous devons apporter notre soutien aux frères pour être collaborateurs de la vérité ». Et cette vérité, c'est Jésus !

Apporter notre soutien aux frères, c'est vivre en communion les uns avec les autres.

C'est vivre en Église tous ensemble. Le mot « Église » veut dire : « Joyeuse assemblée convoquée par le Seigneur ». La foi n'est donc pas seulement une affaire privée. Pour nous, chrétiens catholiques, elle se vit de manière communautaire. Comme l'affirmait les martyrs d'Abitène : « Sans le dimanche, nous ne pouvons pas vivre ».

Écoutons l'un de ces 49 martyrs (+304), arrêtés, torturés, ils n'avaient pas cédé à leurs bourreaux : « Sans la messe célébrée le jour du Seigneur nous ne pouvons pas vivre. Nous ne pouvons pas affronter les difficultés quotidiennes et résister aux tentations, sans l'Eucharistie ».

Écoutons aussi notre pape émérite Benoît XVI : « Se réunir avec nos frères, écouter la Parole de Dieu, et se nourrir du Christ, immolé pour nous, est une expérience qui donne sens à la vie, qui communique la paix du cœur » (12/06/2005),

En cette période de confinement où les célébrations eucharistiques sont interdites, avons-nous le désir de l'Eucharistie ?

Heureusement, nos églises sont ouvertes, nous pouvons y visiter le Saint-Sacrement, nous avons l'adoration quotidienne avec la possibilité de communier, nous pouvons aussi célébrer le sacrement de la réconciliation.

Dans notre prière quotidienne, prions et supplions le Seigneur de nous délivrer de cette pandémie. Demandons-lui d'inspirer nos gouvernants pour que nous puissions à nouveau célébrer l'Eucharistie.

C'est elle qui nourrit notre foi et notre vie chrétienne.

Notre-Dame, Mère de l’Église, intercède pour nous.

 

Père Philippe

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :