Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lundi 16 novembre : Seigneur, que je retrouve la vue

« Seigneur que je retrouve la vue. »

Au jour de notre baptême, nous avons été illuminé par la Lumière du Christ.

Qu'il est beau ce geste de la transmission du cierge allumé.

Non seulement, nous devons nous laisser éclairer par le Christ mais, nous sommes aussi inviter à porter sa Lumière auprès de nos contemporains.

Invités à accueillir la Lumière du Ressuscité dans nos vie... Reconnaissons que nous nous laissons souvent entraîner ailleurs ! L'esprit du monde et les séductions du Malin sont autant de tentations auxquelles, ils nous arrivent de succomber.

Nous sommes alors des aveugles de la foi, de la vie chrétienne authentique.

Au point que nous osons parfois affirmer que nous sommes sans péché !

Ou que le péché n'existe pas !

La conversion à laquelle le Seigneur nous appelle sans cesse commence le jour où nous prenons conscience de notre cécité spirituelle, de l'endurcissement de notre cœur,

Accueillons l'invitation du Christ dans le passage de l'Apocalypse que nous lisons aujourd'hui : « Rappelle-toi d'où tu es tombé, convertis-toi. » N'oublions pas notre premier amour pour Dieu.

Alors, avec l'aveugle de Jéricho, nous pouvons crier : « Jésus, fils de David, prends pitié de moi ! ».

Dans la foi en la miséricorde de Dieu, demandons-lui de pouvoir retrouver la vue.

Il nous exaucera et notre cour sera dans la joie et l'allégresse.

Et nous chanterons la louange de Dieu au milieu des hommes.

 

            « Tu protèges, Seigneur, ceux qui comptent sur toi ;

            sans toi rien n'est fort et rien n'est saint :

            multiplie pour nous tes gestes de miséricorde afin que,

            sous ta conduite, en faisant un bon usage des biens qui passent,

            nous puissions déjà nous attacher à ceux qui demeurent. »

 

Père Philippe

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :