Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quelle rentrée !!! 

Distanciation sociale, port du masque, confinement, télétravail ou chômage partiel tels sont les armes qui nous sont données pour affronter cette crise sanitaire qui touche notre planète et tous ses habitants. Il faut encore y ajouter le bruit médiatique incessant qui aiguise les peurs et paralyse les cœurs ! si nous ne nous fions qu’à cela, nous ne serons plus que des huitres fermées, aveugles et engluées de gel hydroalcoolique.

Mais il y a des maux plus cruels encore que le risque d’attraper le virus, et dont on parle peu. On a pu évaluer à 800.000 le nombre de personnes ayant perdu leur emploi lors du confinement, et nous n’avons pas compté les conséquences de l’isolement chez les personnes seules, les personnes âgées, les personnes fragiles… faut-il encore parler des sans abris dont le nombre s’est démultiplié à cause de la crise, qui se sont retrouvés à la rue alors que le mot d’ordre était de « rester chez soi ».

N’ayez pas peur, disait Saint Jean-Paul II, les chrétiens que nous sommes ne doivent pas tomber dans la logique de la porte fermée. « L’abandon du plus faible au profit du supposé bien des autres est toujours dévastateur pour la communauté humaine. La fraternité intégrale portée par le christianisme voit en chacun des hommes, le fils d’un même Père[1]. »

Tous frères, nous avons le devoir de nous soucier les uns des autres ! Et nous pouvons être fiers de toutes les initiatives individuelles et collectives que nous avons pu admirer un peu partout. Et les Chrétiens ont été présents en nombre. Citons simplement les missionnaires de la charité qui se sont mobilisés à Marseille dès le premier jour dans le quartier de la belle-de-mai. Et tant d’autres !

Tous frères, nous avons le devoir de prier les uns pour les autres ! Là encore, il faut saluer les innombrables initiatives à l’exemple de notre Pape et de nos évêques. Il faut que des prières s’élèvent du monde entier dans la confiance en notre Seigneur. Prions les uns pour les autres, confions-nous à la force de Dieu afin qu’il console et apaise les cœurs et que les corps guérissent.

Tous frères nous avons le devoir de prier ensemble ! Nous ne pouvons pas nous satisfaire de la messe télévisée ou partagée virtuellement sur une plateforme. « On doit se laisser rejoindre physiquement par le Seigneur et rencontrer physiquement la communauté paroissiale, qui est aussi corps du Christ.[2] »

Oui, c’est la rentrée ! Profitons de cette période pour donner un élan de dynamisme autour de nous. L’épidémie passera, comme toutes les épidémies, mais si nous avons pu être de ceux qui réconfortent, consolent, aident, prient et redonnent l’espérance autour de soi, nous en sortirons la tête haute.

 

Philippe VINCENT-Diacre permanent.

 

 

[1] Clotilde Hamon FC n°2226

[2] Mgr Bernard GINOUX

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :