Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LAISSE-TOI CONTEMPLER PAR LE CHRIST !

Par les mots d’un chant religieux, je voudrais débuter ce petit éditorial qui est mon dernier sur la belle Unité Pastorale du Val de Durance.

Ces paroles que l’on entendrait mieux au cours de célébrations d’obsèques, sont pourtant des paroles qui devraient être d’actualité dans nos vies : se laisser contempler par le Christ ! Le verbe utilisé implique que la personne qui se présente soit une bonne personne. En effet, on ne contemple que ce qui est agréable à voir. Cette phrase nous fait donc comprendre et nous assure que chacun de nous a de la valeur et du prix aux yeux de Dieu. Et cela, malgré tout ce qui fait nos misères humaines, spirituelles voire morales. De tout cela, le Seigneur en fait un parfum d’agréable odeur. Il suffit de lui faire confiance et de le laisser agir. Ce serait prétentieux de dire que c’est une chose aisée et facile. Pourtant, c’est la meilleure attitude pour que Dieu se sente accueilli en nos vies et y trouve sa place. Cela nécessite avant tout que nous fassions du vide au-dedans de nous pour qu’il puisse y poser ses nombreuses grâces.

Se laisser contempler par le Christ ! Quel délice ! Le laisser nous prendre tels que nous sommes ; et accepter qu’il puisse prendre aussi les autres tels qu’ils sont. La question qui surgit dès lors est celle de savoir comment nous désirerions être pour qu’il puisse nous contempler.

Chers amis, le Seigneur n’attend pas de nous des choses extraordinaires ou inimaginables. En donnant sa vie pour notre monde, Jésus a déjà accompli l’acte le plus extraordinaire qui soit.

Quant à nous, nous sommes invités à tendre quotidiennement vers la perfection à laquelle il nous destine.

Et pour être certains d’être sur le bon chemin, il nous faudrait, comme le dit Maurice Zundel, « Nous libérer de nous-mêmes pour devenir nous-mêmes en l’autre, dont la présence suscite et remplit l’espace où notre générosité éclot et dilate dans la sienne, au cœur du dialogue silencieux dont l’amour est l’unique parole (1) ».

C’est ce que je vous souhaite pour cette nouvelle année pastorale. Qu’elle soit pour chacun et chacune de vous l’occasion de faire le bilan sur votre relation d’amour à Dieu et aux autres. Ne l’oublions pas ; nous sommes tous des êtres en quête d’amour et de miséricorde de Dieu. Et c’est dans la mesure où nous faisons preuve de ce même amour et de cette miséricorde envers nos frères et sœurs, que le Seigneur pourra nous contempler.

Que cette grâce nous soit accordée, Amen !

A Bientôt !

  1. Maurice ZUNDEL, Croyez-vous en l’homme ?

Gildas DOSSOU, Diacre

enadosse@yahoo.com

00229 94 15 25 33

Evêché de Natitingou

B.P. 102 Natitingou (Bénin)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :