Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 SAINT ou RIEN ! 30 jours avec Marie pour une vie bénie ! Jour 18 : je consacre ma solitude et mes souffrances intérieures

Jour 18 : je consacre ma solitude et mes souffrances intérieures

 

Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Amen.

 

1- Je médite

Avec la Bible

" Elle est blessée d'une grande blessure, la vierge, la fille de mon peuple, meurtrie d'une plaie profonde. " (Jr 14,17)

" Ne t'ai-je pas donné cet ordre : “Sois fort et courageux !” ? Ne crains pas, ne t'effraie pas, car le Seigneur ton Dieu sera avec toi partout où tu iras. » " (Jos 1,9)

" Une femme peut-elle oublier son nourrisson, ne plus avoir de tendresse pour le fils de ses entrailles ? Même si elle l'oubliait, moi, je ne t'oublierai pas. Car je t'ai gravée sur les paumes de mes mains. " (Is 49,15-16)

Avec saint Louis-Marie Grignon de Montfort et Léon Bloy

" Puisque Dieu est partout, on peut le trouver partout, jusque dans les enfers ; mais il n'y a point de lieu où la créature puisse le trouver plus proche d'elle et plus proportionné à sa faiblesse qu'en Marie, puisque c'est pour cet effet qu'il y est descendu. Partout ailleurs, il est le Pain des forts et des anges ; mais, en Marie, il est le Pain des enfants... " (Saint Louis-Marie Grignon de Montfort)

" Toutes les fois que quelqu'un éclate de pleurs, dans le milieu de la foule ou dans la solitude, c'est elle-même qui pleure, parce que toutes les larmes lui appartiennent en sa qualité d'Impératrice de la Béatitude et de l'Amour. Les larmes de Marie sont le Sang même de Jésus-Christ, répandu d'une autre manière, comme sa compassion fut une sorte de crucifiement intérieur pour l'Humanité sainte de son Fils. " (Léon Bloy)

 

2 - Je prie

Chère Sainte Vierge,
C'est le cœur rempli d'espérance que je viens aujourd'hui à tes pieds pour te consacrer toutes mes souffrances intérieures. Tu me connais mieux que je ne me connais moi-même, tu sais ce dont j'ai manqué dans ma vie, et ce dont j'ai besoin aujourd'hui. Tu vois l'état de mon cœur, l'état de mon âme : toutes mes blessures ne te sont pas inconnues, et tu désires y déverser ta compassion maternelle. Je sais que mes faiblesses, occasionnées par ces blessures, attirent ta miséricorde. Je t'implore donc de visiter chacune de mes plaies. Je te les offre, pour qu'elles deviennent les tiennes. (Ici, on peut nommer les souffrances intérieures vécues actuellement et les remettre à la Sainte Vierge). Par cette consécration, j'espère des guérisons spéciales, très chère Maman. Je sais que si tu les juges opportunes, tu me les accorderas. Si, pour une raison que Dieu seul connaît, il vaut mieux que je continue à porter ces souffrances, alors je te supplie de m'aider à les accepter, de souffrir avec moi, en moi, afin que Dieu en retire un fruit de conversion pour les pécheurs. Que tout ce que je vis, en particulier de douloureux, porte un fruit nouveau, pour la Gloire de Dieu.

Aujourd'hui, je te consacre également ma solitude afin que tu la remplisses de ta présence maternelle et de la bonté de Dieu. Que la solitude ne soit plus pour moi une cause de tristesse ou d'angoisse, mais qu'elle soit le lieu d'une rencontre plus intime avec le Seigneur. Augmente en moi la foi, très sainte Vierge : aide-moi à ne plus chercher à remplir ma solitude seulement par des moyens terrestres, mais que je profite des occasions de solitude pour demeure seul(e) avec le Seul, étant sûr(e) qu'Il me donne à chaque instant tout ce dont j'ai besoin. Vierge Marie, Maman, j'ai confiance en toi.

 

Notre Père

Je vous salue Marie

 

3 - J'agis

Aujourd'hui :

1. Je téléphone à une personne qui vit dans la solitude au quotidien.

2. J'écoute avec attention et recueillement ce chant :  

VIDEO  -  Collectif Cieux Ouverts - Éveille-toi, mon âme

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :