Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Même déconfinés, continuons à prier et méditer ! n°59

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean (21, 20-25)

En ce temps-là, Jésus venait de dire à Pierre : « Suis-moi. » S’étant retourné, Pierre aperçoit, marchant à leur suite, le disciple que Jésus aimait. C’est lui qui, pendant le repas, s’était penché sur la poitrine de Jésus pour lui dire : « Seigneur, quel est celui qui va te livrer ? » Pierre, voyant donc ce disciple, dit à Jésus : « Et lui, Seigneur, que lui arrivera-t-il ? » Jésus lui répond : « Si je veux qu’il demeure jusqu'à ce que je vienne, que t’importe ? Toi, suis-moi. » Le bruit courut donc parmi les frères que ce disciple ne mourrait pas. Or, Jésus n’avait pas dit à Pierre qu’il ne mourrait pas, mais : « Si je veux qu’il demeure jusqu'à ce que je vienne, que t’importe ? » C’est ce disciple qui témoigne de ces choses et qui les a écrites, et nous savons que son témoignage est vrai. Il y a encore beaucoup d’autres choses que Jésus a faites ; et s’il fallait écrire chacune d’elles, je pense que le monde entier ne suffirait pas pour contenir les livres que l’on écrirait.

 

Méditation

Père Michel Desplanches, vicaire général du diocèse d'Aix-en-Provence et Arles

Chers amis,

Avec cette 59ème méditation, s’achève cette série de rencontres avec des prêtres du diocèse commencée au début du confinement. Merci à tous les rédacteurs d’avoir nourri notre méditation durant ces longues semaines.

Chacun d’eux vous a partagé son amour du Seigneur. Chacun vous a livré une part de lui-même avec la confiance que l’on met dans sa famille. Durant tous ces jours d’isolement, nous avons ainsi cultivé notre amour de l’Église diocésaine, réalisant qu’au-delà des frontières de nos paroisses, une communion plus vaste nous est offerte.

Vous avez été nombreux à remercier vos prêtres pour leurs méditations quotidiennes. Cela les a touchés. Ils ont voué leur vie au service de cette terre de Provence où vous habitez. Votre prière, votre amitié, votre solidarité sont leur joie de chaque jour. Merci à vous pour votre fidélité à ce rendez-vous quotidien de la prière.

Voici que la célébration de la messe reprend enfin dans les paroisses. Avec votre communauté, vous allez recevoir ce dimanche le Pain de Vie, l’eucharistie dont nous avons été privés si longtemps. Petit à petit, les activités paroissiales vont reprendre, mais sans doute pas « comme avant ». Cela sera peut-être l’occasion de repenser certains de nos fonctionnements, de renouveler notre vision pastorale, de partager un nouveau souffle.

La venue de l’Esprit de Pentecôte en ce jour nourrit ce renouveau pour nos paroisses et nos lieux d’engagement. L’Évangile d'aujourd'hui nous révèle que tous n’ont pas à se fondre dans le même moule. L’apôtre Pierre marche à la suite de Jésus jusqu'au don de sa vie. L’apôtre Jean puise, lui, dans le cœur du Christ la contemplation du royaume qu’il est chargé d’annoncer. Saint Augustin l’exprime admirablement : « L’une de ces vies (Pierre) est dans la foi, l’autre (Jean) dans la raison ; l’une pour le temps du voyage, l’autre pour la demeure d’éternité ; l’une dans le labeur, l’autre dans le repos ; l’une sur la route, l’autre dans la récompense de la contemplation… »

Puisons à ces deux sources, chers amis, dans la richesse des dons de l’Esprit pour que notre Église offre à chacun de boire à la source fraîche du salut et partage la joie qui nous habite et que nul ne pourra nous ravir.

P. S. : Aux mois de juillet et août, une méditation rédigée par divers chrétiens du diocèse sous la forme d’un livret, vous sera proposée toutes les semaines. Ces méditations nous aideront à goûter à la Parole de Dieu et à maintenir durant les congés le lien si fort déjà établi entre nous.

 

Prière

Nous pouvons réciter ensemble à midi, un « Je vous salue Marie », un « Notre Père », et la « Prière en temps d’épidémie » écrite par un prêtre du diocèse :

 

Prière en temps d’épidémie

Saint Roch et saint Sébastien, amis du Seigneur Jésus, vous qui avez connu l’épreuve de la souffrance et de la maladie, soyez aujourd’hui les ambassadeurs de notre prière auprès de Dieu notre Père. En ce temps d’inquiétude et d’incertitude, nous recourons à vous avec confiance pour demander votre intercession.

Comme nos aïeux en Provence qui n’ont jamais désespéré de Dieu dans les pires moments des épidémies de peste et se sont toujours confiés à vous, nous renouvelons cette fidélité à l’heure du coronavirus qui nous frappe aujourd’hui.

Grand saint Roch, grand saint Sébastien, vous qui contemplez le visage de Dieu dans la gloire du ciel, voyez vos frères et sœurs d’ici-bas qui sont aux prises avec les flèches de la maladie aux quatre coins du monde.

Vous qui goûtez la plénitude de l’amour du Saint-Esprit, demandez-lui pour nous la fraîcheur dans la fièvre, la guérison pour ce qui est blessé.

Vous que la sainte Vierge Marie a présenté à Dieu après l’épreuve, demandez-lui de nous prendre dans son manteau de miséricorde et de dire à son Fils que nous manquons du vin de la joie.

Vous qui avez risqué votre vie pour annoncer à tous la Vie qui est en Jésus, confiez au divin médecin toutes les personnes qui luttent au chevet des malades, qui se dépensent pour leurs frères et cherchent pour développer des traitements.

Vous qui avez vécu en fils de l’Église en toutes circonstances, priez pour que les chrétiens donnent à tous le témoignage humble de leur confiance paisible, de leur charité active, et de leur espérance invincible qui viennent du cœur du Christ.

Vous qui ne vous êtes jamais résignés au mal, obtenez-nous de ne céder ni au fatalisme ni à la panique, mais d’avancer les yeux fixés sur la croix de Jésus, mort et ressuscité, en qui est la victoire totale et définitive sur le mal.

Glorieux saint Sébastien et saint Roch, nos amis dans la difficulté, demandez-le à Dieu notre Père, par Jésus-Christ notre Seigneur, qui vit et règne avec lui dans l’unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles.

Amen.

Saint Roch, priez pour nous.

Saint Sébastien, priez pour nous.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :