Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Même confiné, on peut prier et méditer ! n°8

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean (8, 21-30)

En ce temps-là, Jésus disait aux Pharisiens : « Je m’en vais ; vous me chercherez, et vous mourrez dans votre péché. Là où moi je vais, vous ne pouvez pas aller. » Les Juifs disaient : « Veut-il donc se donner la mort, puisqu'il dit : “Là où moi je vais, vous ne pouvez pas aller” ? » Il leur répondit : « Vous, vous êtes d’en bas ; moi, je suis d’en haut. Vous, vous êtes de ce monde ; moi, je ne suis pas de ce monde. C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés. En effet, si vous ne croyez pas que moi, JE SUIS, vous mourrez dans vos péchés. » Alors, ils lui demandaient : « Toi, qui es-tu ? » Jésus leur répondit : « Je n’ai pas cessé de vous le dire. À votre sujet, j’ai beaucoup à dire et à juger. D'ailleurs Celui qui m’a envoyé dit la vérité, et ce que j’ai entendu de lui, je le dis pour le monde. » Ils ne comprirent pas qu’il leur parlait du Père. Jésus leur déclara : « Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous comprendrez que moi, JE SUIS, et que je ne fais rien de moi-même ; ce que je dis là, je le dis comme le Père me l’a enseigné. Celui qui m’a envoyé est avec moi ; il ne m’a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable. » Sur ces paroles de Jésus, beaucoup crurent en lui.

 

Méditation : "Ceux qui écoutent la Parole de Dieu"

Père Fabrice Chatelain, curé de Charleval, Mallemort, Vernègues et Alleins

Il y a deux genres de personnes qui écoutent le Christ : ceux qui cherchent à le mettre en défaut, et qui sont à l’affût de tout ce qu’Il pourrait dire contre lui-même, afin de pouvoir rejeter en bloc toutes ses paroles, en particulier celles qui les concernent directement. Tous ceux à qui Jésus reproche d’avoir frelaté la Parole de Dieu, d’avoir détourné la religion à leur profit, de rechercher la gloire et l’intérêt personnel au lieu du service et de l’intérêt du peuple de Dieu. Quand Jésus parle, ils ne comprennent rien. Ils ne comprennent pas, parce qu’ils n’écoutent pas ce qu’Il dit, mais seulement ce qui pourra être retenu contre lui.

Il y a aussi une autre catégorie de gens qui l’écoute : ceux qui veulent faire la volonté de Dieu, qui attendent le Messie, qui sont à l’affût de toute parole venue d’en haut pour s’efforcer de la mettre en pratique. Eux voient non pas seulement ce qu’ils veulent voir, mais ce que Jésus leur montre. Ils ne comprennent pas seulement ce qui les intéresse, mais ils retiennent tout ce qu’Il dit, et le méditent dans leur cœur. Ils ne sont pas opposés par principe à ses enseignements, mais acceptent de se laisser toucher, voire de se convertir, et de changer radicalement de vie si nécessaire.

Les premiers sont condamnés régulièrement par Jésus, qui leur reproche leur aveuglement et leur cécité volontaires. Les seconds sont non seulement loués, mais ils font partie de son cercle rapproché et des premiers apôtres, comme Matthieu le publicain ou, plus tard, Paul l’ancien persécuteur. Et Jésus leur promet non pas seulement de devenir ses amis sur cette terre, mais de les suivre après la résurrection pour vivre, avec lui, dans son royaume.

Écouter la Parole de Dieu, c’est bien, mais ça n’est pas suffisant en soi. Si on l’écoute pour se justifier de tout ce qu’on fait, alors elle ne nous servira à rien. Si on l’écoute en étant prêts à changer ce qui doit l’être dans notre vie, pour la conformer à la volonté de Dieu, alors elle nous apportera le Salut.

Demandons au Seigneur cette bienveillance et cette docilité envers sa Parole, qui a mené tant de personnes à la sainteté et au Royaume de Dieu.

 

Prière

Nous pouvons réciter ensemble à midi, un « Je vous salue Marie », un « Notre Père », et la « Prière en temps d’épidémie » écrite par un prêtre du diocèse :

 

Prière en temps d’épidémie

Saint Roch et saint Sébastien, amis du Seigneur Jésus, vous qui avez connu l’épreuve de la souffrance et de la maladie, soyez aujourd’hui les ambassadeurs de notre prière auprès de Dieu notre Père. En ce temps d’inquiétude et d’incertitude, nous recourons à vous avec confiance pour demander votre intercession.

Comme nos aïeux en Provence qui n’ont jamais désespéré de Dieu dans les pires moments des épidémies de peste et se sont toujours confiés à vous, nous renouvelons cette fidélité à l’heure du coronavirus qui nous frappe aujourd’hui.

Grand saint Roch, grand saint Sébastien, vous qui contemplez le visage de Dieu dans la gloire du ciel, voyez vos frères et sœurs d’ici-bas qui sont aux prises avec les flèches de la maladie aux quatre coins du monde.

Vous qui goûtez la plénitude de l’amour du Saint-Esprit, demandez-lui pour nous la fraîcheur dans la fièvre, la guérison pour ce qui est blessé.

Vous que la sainte Vierge Marie a présenté à Dieu après l’épreuve, demandez-lui de nous prendre dans son manteau de miséricorde et de dire à son Fils que nous manquons du vin de la joie.

Vous qui avez risqué votre vie pour annoncer à tous la Vie qui est en Jésus, confiez au divin médecin toutes les personnes qui luttent au chevet des malades, qui se dépensent pour leurs frères et cherchent pour développer des traitements.

Vous qui avez vécu en fils de l’Église en toutes circonstances, priez pour que les chrétiens donnent à tous le témoignage humble de leur confiance paisible, de leur charité active, et de leur espérance invincible qui viennent du cœur du Christ.

Vous qui ne vous êtes jamais résignés au mal, obtenez-nous de ne céder ni au fatalisme ni à la panique, mais d’avancer dans ces quarante jours de Carême les yeux fixés sur la croix de Jésus, mort et ressuscité, en qui est la victoire totale et définitive sur le mal.

Glorieux saint Sébastien et saint Roch, nos amis dans la difficulté, demandez-le à Dieu notre Père, par Jésus-Christ notre Seigneur, qui vit et règne avec lui dans l’unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles.

Amen.

Saint Roch, priez pour nous.

Saint Sébastien, priez pour nous.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :