Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

EV 665

Je vous confie à Dieu

 

Vous le savez donc maintenant, notre archevêque m’a demandé de devenir curé des paroisses de Martigues et Port de Bouc à partir du 1er septembre prochain. Comme je l’ai dit à plusieurs, ma première réaction a été de penser à vous : « Père, vous ne pensez pas que c’est trop tôt pour les paroissiens de l’UPAVD ? ». Je savais que vous aspiriez tous à un peu de stabilité, de suivi, de temps. L’archevêque lui-même en a convenu, mais a reconnu qu’il n’avait pas pu faire autrement compte tenu de la situation du diocèse.

Une fois cela dit, je ne me voyais pas dire « non » à mon évêque l’année de mon jubilé sacerdotal. Je ne l’ai jamais fait, je n’allais pas commencer cette année ! Il y a tout juste 25 ans, à Martigues même ( !), lorsque Monseigneur PANAFIEU me demandait « promettez-vous de vivre en communion avec moi et mes successeurs dans le respect et l’obéissance ? », j’avais répondu « je le promets ». Une parole, c’est une parole ! « Dans le respect », cela signifie dire clairement tout ce que l’on pense à son évêque, et c’est ce que j’ai fait pour cette nomination comme pour les autres avant. « Dans l’obéissance », cela signifie que je reconnais la volonté de Dieu à travers la décision de mon évêque. Volonté de Dieu pour son peuple d’abord, qu’il soit à Martigues, Port de Bouc ou sur l’UPAVD. Volonté de Dieu pour moi aussi, qui ne suis pas le propriétaire de ce peuple, mais seulement « l’intendant » qui a eu le bonheur de le conduire un peu de temps.

Quand on dit un « oui » dans la foi, il faut d’abord qu’il soit suivi d’actions de grâces : et c’est mon cas, bien entendu. Action de grâce pour ces cinq années comme curé : pour les liens tissés, les aides réciproques et tout ce qui nous a fait grandir dans la foi, vous et moi. Action de grâce aussi pour tout ce qu’il m’a été donné de voir germer, fleurir et donner du fruit. Action de grâce même pour mes maladresses, mes hésitations et mes erreurs : au-delà de ce que vous en avez subi, et je vous en demande pardon, elles m’ont fait grandir et m’ajuster toujours plus à la volonté de Dieu. Action de grâce enfin pour l’arrivée du Père Christophe NOWAK que je connais et que j’apprécie : je sais qu’il saura conduire cette unité pastorale dans la fidélité à ce qui a déjà été vécu et dans la nécessaire nouveauté qu’il apporte. Je lui souhaite beaucoup de bonheur sur nos villages du Val de Durance !

Ce « oui » que j’ai dit vous engage aussi, je le sais. Mais les « oui » que nous disons engagent forcément ceux qui nous sont proches : c’est toujours ainsi dans la vie, vous le savez bien… Alors je souhaite qu’au-delà de la surprise, et peut-être du regret, ce soit bien la foi (c’est notre vraie lumière), l’espérance (parce que l’avenir appartient à Dieu) et l’amour (puisque c’est lui qui demeure finalement) qui vous animent et vous donnent de continuer à vivre ce que nous avons commencé. Nous ne sommes pas les prêtres d’une paroisse, mais d’un diocèse : ce peut être aussi pour vous la possibilité, même douloureuse, de vivre plus profondément le mystère de notre Église, une et plurielle en chacune des paroisses de notre diocèse.

Nous aurons encore l’occasion de nous saluer jusqu’à la fin août, mais je vous donne dès maintenant rendez-vous pour notre journée familiale du 16 juin à Meyrargues. Vous le savez, ce sera l’occasion de célébrer, avec le Père Kurian, nos jubilés de 25 ans d’ordination. Ce sera aussi pour moi la possibilité de vous remercier et vous dire au revoir. Ces deux aspects ne sont pas incompatibles : si je vous dis au revoir aujourd’hui, c’est pour être fidèle à ces vingt-cinq années de sacerdoce…

Tout commence et tout s’achève dans la prière. Je vous confie donc à l’amour prévenant et tendre de Dieu : il est fidèle ! Qu’il vous conduise, par les ministres de son Fils, dans la force de son Esprit ! Je me confie également à vos prières, ainsi que mon nouveau ministère et le peuple qui me sera bientôt confié.

 

Père Michel

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :