Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Le Seigneur a montré la sainteté de son bras aux yeux de toutes les nations.

Tous les lointains de la terre ont vu le salut de notre Dieu. » Isaïe 52,10

Au commencement Dieu dit, et il en fut ainsi…… Sa Parole est efficace, elle réalise les desseins de son cœur, elle accomplit la volonté divine.

Le projet de Dieu ne peut que se réaliser, ne peut que s’accomplir. Et son projet est celui de la vie en plénitude, certainement retardé par le péché mais nullement détruit par le mal.

Son projet se réalise : mener la création à sa plénitude, récapituler toutes choses dans le Christ, sceller en Lui son alliance nouvelle et éternelle, se révéler à la face des nations et faire que toute chose proclame sa gloire. Rassembler tout dans la paix de son nom.

Tel est son projet accompli dans la Pâque du Christ et qui se réalisera en plénitude à la fin des temps, lorsque « toute chair proclamera la gloire du Seigneur ».

 

Ecoutons saint Maxime le Confesseur nous dire cette vérité :

« L'étoile venue de l'Orient apparaît et elle conduit les Mages à l'endroit où se trouve le Verbe incarné ; elle montre ainsi de façon mystérieuse, au-delà de son apparence, qu'elle dépasse la parole contenue dans la Loi et les Prophètes, et qu'elle conduit les nations vers la lumière d'une connaissance supérieure.

En effet, c'est vers la connaissance supérieure du Verbe incarné que conduit clairement la parole contenue dans la Loi et les Prophètes, de même que l'étoile, considérée avec piété, conduit ceux qui répondent volontiers à l'appel de la grâce. ~

Dieu se fait parfaitement homme, en n'omettant rien de ce qui appartient à notre nature, sauf le péché, lequel n'en faisait pas partie. Il voulait ainsi présenter notre chair comme un appât pour provoquer le dragon insatiable, prêt engloutir cette chair, devenue pour lui un poison capable de le détruire entièrement, par la puissance de la divinité cachée en elle. Et cette même chair deviendrait un remède pour la nature humaine en la ramenant à la grâce des origines, par la puissance de la divinité unie à elle.

De même en effet que l'homme avait corrompu sa nature en absorbant le venin répandu dans l'arbre de la connaissance, ainsi le démon, en cherchant à manger la chair du Seigneur, serait détruit par la puissance de la divinité qu'elle contient. Le grand mystère de Dieu fait homme demeure toujours un mystère. ~

Comment le Verbe incarné est-il essentiellement le Verbe en personne, en étant substantiellement la même personne demeurant tout entière dans le Père ? Comment lui-même, étant entièrement Dieu par nature, et devenant tout entier homme par nature, n'est-il aucunement privé d'aucune de ces deux natures : ni de la nature divine selon laquelle il est Dieu, ni de notre nature selon laquelle il s'est fait homme ?

La foi seule embrasse ces mystères, car elle est la manière de posséder déjà ces réalités qui sont au-delà de l'intelligence et de la parole. »

Avec les mages et toutes les nations réjouissons-nous, Dieu se révèle à nous en nous réconciliant avec Lui dans le Christ.

P. Bruno