Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Semaine Missionnaire Mondiale

            Ce dimanche 16 octobre ouvre la Semaine Missionnaire Mondiale. Un vaste programme qui concerne l’Église catholique, c’est-à-dire universelle ; cette Église voulue par le Christ, fondée sur sa Pâque et sur sa Parole, envoyée au monde : « Allez donc ! De toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit, leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit. » (Mt 28, 19-20a).

Ce commandement du Ressuscité à ses Apôtres a la même pertinence et la même urgence pour nous aujourd’hui.

L’Église du Christ est une Église qui parle, qui témoigne, qui annonce. Elle ne saurait être une Église d’une tiédeur muette qui n’ose plus l’audace évangélique des premiers chrétiens.

 Pensons à Saint Pierre et à Saint Jean menacés de mort par le Sanhédrin parce qu’ils annoncent le Ressuscité et qui répondent : « Vous obéir ou obéir à Dieu, quel est le plus juste aux yeux de Dieu ? Jugez-en ! Pour notre part, nous ne pouvons pas taire ce que nous avons vu et entendu. » (Ac 4, 19-20).

Pensons à Saint Paul emprisonné, chargé de chaines pour son témoignage de l’Évangile et qui proclame : « En effet, annoncer l’Évangile, ce n’est pas là pour moi un motif de fierté, c’est une nécessité qui s’impose à moi. Malheur à moi si je n’annonçais pas l’Évangile. » (1 Co 9, 16).

Mais pensons aussi à Isaïe contemplant la gloire de Dieu : « j’entendis alors la voix du Seigneur qui disait : Qui enverrai-je ? Qui sera notre messager ? Et j’ai répondu : me voici, envoie-moi. » (Is 6,8).

Pensons à la question de l’eunuque lisant les Écritures et questionnant Philippe sur la route de Gaza :

 « Et comment pourrais-je comprendre s’il n’y a personne pour me guider ? » (Ac 8, 31).

 Je vous invite à une brève lecture : dans l’exhortation apostolique du pape François « La joie de l’Évangile » au chapitre 1 « La transformation missionnaire de l’Église » les numéros 20 à 24 sur « une Église en sortie ». (soit vous avez le texte, soit vous le trouvez sur le site du Saint-Siège sur internet.)

 Une Église missionnaire, en sortie, des périphéries….. Toutes ces questions qui sont les nôtres aujourd’hui, que notre église diocésaine nous invite à porter dans la joie et la confiance avec des journées telles que celle de ce samedi 8 octobre sur la manière aujourd’hui de se convertir et de répondre au mieux à l’envoi en mission par le Christ… Toutes ces questions que nous portons pour notre Unité Pastorale et que nous ne voulons pas vivre dans la peur mais dans la confiance et l’espérance même si elles nous demandent de sortir de « ce que nous avons toujours fait. »

 Si le Christ est avec nous, qui sera contre nous ? S’il nous précède sur le chemin de nos frères les hommes, comment pourrions-nous arrêter sur le bas-côté de l’inquiétude ?

 « Je t’invite à raviver le don de l’Esprit-Saint que tu as reçu par l’imposition de mes mains » dit Saint Paul à Timothée, non pas un esprit de crainte mais de joie, de courage, d’audace, d’initiatives missionnaires, de prière, de confiance, de liberté…… Entendons ce que cet Esprit dit à l’Église aujourd’hui sur la route de la mission.

 

Père Bruno Vidal