Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eau Vive n°600

Le 600ème numéro !!

Depuis le dimanche 18 octobre 1998 où la feuille paroissiale L’Eau Vive (EV) a paru pour la première fois, ce sont donc 600 numéros qui ont vu le jour pour tenter de diffuser l’information entre toutes nos paroisses !

Communiquer, informer : Ce souci de communiquer était d’ailleurs une des cinq pistes à explorer proposées pour la nouvelle unité pastorale (UP). Ce bulletin paroissial continue d’être un lien essentiel entre nos différentes paroisses et au-delà avec notre diocèse et l’Église universelle. Devenu depuis bimensuel, les réflexions ou éléments de l’édito y complètent les informations pratiques, avec notamment les horaires des offices et les noms des nouveaux baptisés, des mariés ou des défunts pour lesquels nous sommes invités à prier. Présente dans nos églises, cette feuille a vocation à être largement distribuée, notamment aux personnes qui ne peuvent pas se déplacer ou qui ne participent par régulièrement à nos messes du dimanche. L’information passe également par les permanences d’accueil : que ce soit à Peyrolles, pour l’ensemble de l’unité pastorale ou dans les différents villages, ce contact personnel est essentiel et représente souvent pour certains un premier visage d’Église. Depuis cette année, des permanences ont été rajoutées le samedi matin là où il n’y en avait pas : leur lieu est indiqué sur le site. Ce dernier est d’ailleurs un élément nouveau de communication qui n’existait pas au départ et qui s’est depuis largement démocratisé. Il permet là aussi de donner toutes les informations des offices, mais aussi des annonces pour les temps forts à vivre ou les retours sur évènements, ainsi qu’une multitude d’informations sur notre UP. On y retrouve bien entendu L’Eau Vive à télécharger.

ð Deux objectifs demeurent : constituer une véritable équipe pour le suivi de ce site qui est un enjeu important dans l’évangélisation des jeunes générations et faire remonter les informations de nos différents groupes pour informer les autres.

Une autre piste invitait à prier et célébrer : au-delà de chaque paroisse qui a ses équipes liturgiques, nous poursuivons la préparation commune pour les grands temps forts liturgiques, pour la formation des membres de ces équipes, à l’occasion des rassemblements trimestriels de toute l’UP mais aussi pour la préparation des mariages et baptêmes. Cette mise en commun respecte en même temps les groupes de prière locaux qui demeurent dans nos paroisses et qui doivent garder cette proximité.

Formation et accompagnement : un des aspects majeurs en est certainement la catéchèse à tous les âges. Le primaire a désormais un parcours commun qui facilite la formation des catéchistes. Là encore, avec l’aumônerie de collège et lycée, les temps forts trimestriels sont l’occasion d’une expérience d’Église au-delà de son groupe habituel. Le lancement cette année d’un éveil de la foi pour les 3-6 ans est encourageant et sera poursuivi : il nous faut encore arriver à donner un rendez-vous régulier pour les enfants récemment baptisés, avec leur famille. Pour les adultes, le catéchuménat est un beau signe de la vitalité de nos paroisses ; c’est là que se pose particulièrement la question de l’articulation entre former et accompagner : que proposer une fois les sacrements reçus ? Les groupes bibliques (4 sur l’UP) sont un exemple de ressourcement et d’approfondissement possibles.

ð De nouvelles propositions sont sans cesse à créer. À la rentrée, nous verrons tout particulièrement comment proposer des groupes de partage dans la suite du rassemblement « Tous appelés à être disciples missionnaires ».

Une piste importante concerne le service et la solidarité. À l’attention que chacun peut avoir pour ses connaissances et voisins s’ajoute le travail des organismes caritatifs présents sur nos paroisses. Un signe de cette dimension nous a été donné tout particulièrement dans l’ordination diaconale de Philippe Vincent en début d’année. Il nous rappelle, et c’est important, que cet effort n’est jamais fini, jamais totalement accompli.

ð Dans ce sens, et en lien avec l’association Bienvenus dans nos villages de Meyrargues et le collectif Agir du pays d’Aix, nous accueillons à titre gracieux durant l’été (jusqu’à fin août) un couple d’érythréens réfugiés : Mikeyase TSEFAYA et Woinschsht ABABE, qui logeront dans le studio juste au-dessus du secrétariat de Peyrolles, en accord avec le souhait de l’EAP et du conseil économique.

La dernière piste était gestion et entretien. Ces récents travaux au-dessus du secrétariat à Peyrolles, comme la rénovation de la salle désormais appelée Jean-Paul II, font partis de ce souci : mettre en place et entretenir les outils dont nous avons besoin pour la pastorale et gérer le patrimoine qui nous a été donné. Toutes les finances dans une paroisse ont à l’origine un DON : ne l’oublions jamais ! C’est ce que doit sans cesse nous rappeler le conseil économique qui a été renouvelé cette année. Un grand merci également à tous ceux qui participent au ménage de nos églises, aux petits travaux de bricolage et à la gestion financière au jour le jour.

600 numéros : combien de photocopies, de feuilles distribuées, d’heures de lectures, de discussions suscitées, de réactions produites, d’efforts pour rédiger, d’attention pour taper, de mails envoyés, de joie partagée ?

MERCI À TOUS ET TOUTES !

Père Michel Isoard, curé