Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eau Vive n°598

La vie du chrétien : une vie sacramentelle

Ces temps derniers un certain nombre d’enfants, de jeunes et d’adultes de notre Unité Pastorale ont vécu un évènement important dans leur vie de croyant : la communion eucharistique, la profession de foi ou la confirmation.

Et ces moments sont étroitement liés au sacrement du baptême, qui est la porte d’entrée dans la vie de foi, le premier de tous les sacrements et celui qui appelle les autres sacrements dans l’accomplissement de la vie chrétienne.

Au-delà de la joie que nous procurent ces évènements, ils sont pour nous le rappel de notre propre fidélité à notre propre baptême.

Ils nous renvoient directement à ce que nous-mêmes nous faisons de notre vie de croyants et de la manière dont nous construisons notre existence dans la logique de ce premier des sacrements de l’initiation chrétienne qu’est le baptême.

Ils nous rappellent qu’accompagner des plus jeunes dans la foi c’est être compagnons de route, c’est-à-dire être nous-mêmes en chemin dans notre adhésion au Christ qui est chaque jour à renouveler dans le quotidien de nos existences.

Accompagner, ce n’est pas conseiller de loin ni de haut, mais cheminer avec, affronter ensemble le long chemin de notre itinéraire humain « en vue de la construction du Corps du Christ, au terme de laquelle nous devons parvenir, tous ensemble, à ne faire plus qu’un dans la foi et la connaissance du Fils de Dieu, et à constituer cet Homme parfait, dans la force de l’âge, qui réalise la plénitude du Christ. » (Ph 4, 12-13)

Ils nous rappellent que nous sommes un peuple en marche - un chrétien n’est jamais un solitaire – qui est façonné par un passé, une histoire, et qui vit le présent tendu vers la réalisation dans l’avenir de ce qu’il est pleinement : le Corps du Christ.

Notre marche n’est pas toujours facile, elle est même sûrement habitée par de nombreux moments difficiles, avec les mêmes découragements qui guettaient le peuple d’Israël dans sa traversée du désert vers la Terre promise.

Mais elle est soutenue par la foi, vécue dans la foi, nourrie par la foi.

La vie dans les sacrements est un de ces aliments spirituels que nous donne l’Église à la suite du Christ, le Concile de Vatican II nous dit que l’eucharistie « est la source et le sommet de toute vie chrétienne ».

N’oublions pas et ne craignons pas de venir refaire nos forces à la source des sacrements : le baptême qui donne de vivre en enfants bien-aimés du Père, l’eucharistie qui est la manne que Dieu ne cesse de d’offrir tout au long de la marche vers le Royaume, la confirmation qui ravive la force du témoignage du Ressuscité, le mariage qui configure l’amour humain à l’amour divin, l’ordination qui donne au peuple des guides et des pasteurs à l’image du seul pasteur qu’est Jésus-Christ, la réconciliation qui dans le pardon demandé et accueilli fait avancer plus loin que les chutes, l’onction des malades qui restaure et refait nos forces jusqu’au moment ultime de la rencontre avec le Créateur, source de toute vie et de tout amour.

Père Bruno